Contexte : Je suis abonnée à plusieurs journaux et magazines, que je n'ai pas toujours le loisirs de lire intégralement. Ce défaut de temps me permet d'évaluer la quantité de papier accumulée, pour mon information, à la hauteur de la pile qui s'entasse en attendant ma lecture. 

Le - pour la planète : Le papier est fortement impliqué dans les émissions carbone, sans compter l'expédition de mes journaux et leur recyclage, qui consomment également de l'énergie.

Le geste TE : S'abonner aux versions en ligne.

Comment : J'ai pris contact avec les services abonnements, munie de mes numéros d'abonnée. Me concernant, la lecture en ligne ne présente que des avantages car elle ne m'est pas désagréable (les journaux ont fait de grands efforts de lisibilité dans leurs versions internet, et le fait d'être abonné enlève - en grande partie - la publicité), et bien moins onéreuse.

Mais je comprends que la lecture sur un écran puisse rebuter.

Journal sans papier
Retour à l'accueil