Contexte : Les français font en moyenne 220 lessives par an, moi-même au moins 2 par semaine.

Le - pour la planète : Il n'existe aucune lessive sans danger pour l'environnement, même si les lessives écologiques annulent quasiment leur empreinte dans les 28 jours suivant la lessive. Les emballages et les produits constituent une source très importante d'émission de CO2 dans le monde. Le chauffage de l'eau est également énergivore.

Le geste TE : Réduire les produits utilisés et leur toxicité, réduire la température de l'eau, pour un résultat comparable, of course.

Comment : D'abord, je préfère la poudre, dont les rejets sont moindres que la lessive liquide (à condition de bien la doser), j'achète les éco-recharges (à verser dans un carton que je garde), et je choisis une lessive avec un écolabel européen. C'est plus cher, mais je fais tout de même des économies, car :  

J'investis dans des balles de lavage, anti-calcaire car mon eau est dure (mais ça dépend des régions, et il existe aussi des balles sans anti-calcaire). Ces balles ont deux avantages, économiques et écologiques : leur usage permet de mettre deux fois moins de lessive (par rapport au dosage indiqué), et on peut diminuer la chaleur (je fais toutes mes lessives à 30°, sauf exception).

Les balles de lavage sont en vente sur ce site (attention à ne pas céder excessivement aux sirènes de la consommation).
Ma procédure lessive
Retour à l'accueil