Contexte : Nous avons progressivement remplacé, au cours des 100 dernières années, notre consommation de légumineuses par de la viande ; et peu à peu oublié comme cette source de protéines végétales est précieuse et variée.

Le - pour la planète : Il se trouve que la viande est pointée du doigt pour son impact climatique important, alors que les légumes secs sont aujourd'hui mis en avant comme l'une des solutions les plus intéressantes pour réduire les émissions carbone provenant de notre alimentation.

Le geste TE : Réintroduire les légumes secs dans note régime alimentaire, comme alternative à la viande.

Comment : Leur variété est telle, leurs couleurs si diversifiées, et les recettes possibles si nombreuses, que c'est presque un jeu pour moi de repartir à la découverte de leurs recettes. Je préfère pour le moment acheter les graines sèches plutôt qu'en conserve, mais celles-ci sont bien plus rapides et simples à cuisiner. Je pense à faire tremper une nuit les légumes secs pour qu'ils soient plus digestes. Et je les accommode parfois avec du jus d'une viande servie précédemment, pour que la transition soit plus douce.

Les légumes secs au secours du climat.

Conseils et idées pour s'y mettre.

Des légumes secs
Retour à l'accueil