Contexte : Dans nos montagnes comme sur l'océan, les amateurs de sports aquatiques pratiquent dans un esprit de communion avec la nature.

Le - pour la planète : En réalité, les combinaisons en néoprène figurent parmi les vêtements les plus polluant qui existent. La souplesse et l'isolation de ce textile cachent des matériaux toxiques et un procédé de fabrication, la vulcanisation du caoutchouc, fortement émetteur de CO2. Ces combinaisons ne sont pas recyclables.

Le geste TE : Inviter les amateurs à prendre grand soin de leur combinaison afin qu'elle dure longtemps, en attendant que les producteurs trouvent des alternatives au néoprène.

Comment : Prochainement, une célèbre marque de vêtements sportifs proposera à la vente une combinaison alternative, recyclable et naturelle, à base de caoutchouc d'hévéa. C'est un vrai investissement.

Louer une combinaison le temps des vacances est aussi une bonne idée pour économiser la matière.

Avec 

www.jefaismatransition.com

et ses 365 idées de changement au quotidien

Je me mets en mouvement pour la transition écologique et énergétique,

et je positive pour l'avenir de la planète.

ABONNEZ-VOUS ! 

Retour à l'accueil