Contexte : L'industrie automobile et le commerce électroménager se sont entendus pour nous rafraîchir à coup de climatisation.

Le - pour la planète : On bénéficie du frais, mais la chaleur ainsi chassée ne disparaît point : elle est juste boutée dehors, avec la chaleur du moteur de l'appareil en plus ! Résultat : chaque fois que nous avons le confort d'une certaine fraîcheur quelque part, il fait un peu plus chaud à l'extérieur.

Le geste TE : Boycotter la clim ! Nos parents et nos grands parents ne l'avaient pas, ils n'en sont pas morts.

Comment : J'adopte des alternatives. Mes préférés : un éventail dans le sac (c'est très élégant), et un gant humide à passer régulièrement sur la peau. En cas d'absolue nécessité, je m'autorise l'usage d'un ventilateur.

Je me rafraîchis sans clim
Retour à l'accueil