Contexte : Le dentifrice en tube est aujourd'hui l'un des produits phares de l'hygiène, mais l'hygiène dentaire ne l'a pas attendu pour nous faire les dents propres.

Le - pour la planète : Les tubes jetables par milliards, et une pâte dont on ignore à peu près tout, et qui peut concentrer des produits particulièrement polluants (voir cet article).

Le geste TE : Réduire sa dépendance au dentifrice en tube, en utilisant d'autres produits plus naturels, en alternance.

Comment : De nombreuses formules ont préexisté à la pâte dentifrice, dont l'argile, la pomme, le jus de citron, et même le charbon de bois ! S'agissant de notre capital dentaire, il faut tout de même jouer la sécurité. Ma préférence va au bicarbonate de soude, ou à la poudre de thym, qui sont juste assez abrasifs pour pulvériser la plaque dentaire, mais pas assez pour user l'émail.

Il suffit de mettre la poudre sur la brosse humide. On peut aussi expérimenter un mélange avec de l'huile et de l'eau, pour faire sa propre pâte. Ajouter 1 goutte d'huile essentielle de menthe pour une parfaite haleine, si on le souhaite.

J'alterne le dentifrice
Retour à l'accueil