Contexte : Plus de 70% du parc automobile français est composé de véhicules diesel.

Les - pour la planète : Sont si considérables, qu'il est à parier qu'il y aura dans 30 ans un scandale du diesel comparable au scandale de l'amiante.

- Un chiffre trop souvent mis en avant : le moteur diesel émet 10% de CO2 de moins que le moteur essence. Mais on oublie trop souvent de dire qu'un moteur diesel émet 17 fois plus de protoxyde d'azote, qui est un gaz à effet de serre au pouvoir de réchauffement 300 fois plus élevé que le CO2.

- Le moteur diesel émet également 8 fois plus de particules fines (classées "cancérigène certain" par l'OMS) que le moteur à essence. Le secteur affirme avoir réglé le problème en équipant depuis 2010 toutes les voitures diesel de filtres à particules : il semble aujourd'hui de plus en plus clair que ces filtres n'empêchent pas les émissions de particules, mais les rendent simplement encore plus fines, donc plus nocives encore pour nos poumons et, surtout, ceux de nos enfants.

Le geste TE : Si on peut, abandonner le diesel.

Comment : J'étudie la question du remplacement de notre véhicule diesel par un véhicule essence avec pot catalytique. Mais bien sûr, pour que ce soit une opération bénéfique à la planète, il ne faut pas que je le revende. Mais que je le mette à la casse.

Le choix de l'hybride est aujourd'hui un bon choix, surtout si c'est un achat d'occasion.

En attendant d'en avoir les moyens, nous considérerons l'usage du diesel comme un luxe qu'on ne se permettra pas s'il n'est pas indispensable. Et nous sommes désormais bien persuadé que nous lâcherons le diesel à l'avenir.

Et vous, seriez-vous prêt à lâcher votre voiture diesel...?

Je lâche mon véhicule diesel
Retour à l'accueil