Je sors de l'autoroute

Contexte : Sur la route des vacances, l'autoroute est devenu le monstre des sentiers battus, pour nous faire gagner du temps.

Le - pour la planète : Rouler à 130km/h est une dépense excessive, pour notre porte-monnaie, mais surtout notre planète.

Le geste TE : Adopter un itinéraire bis, avec des centres d'intérêts, ou uniquement de beaux paysages variés à admirer derrière la vitre.

Comment : Avec le GPS, on n'a aucun risque de se tromper, et la route est sans stress. Prévoir un pique nique est toujours beaucoup plus plaisant que de compter sur une aire d'autoroute, sans compter les précieuses économies de déchets.

Au final, redonner du temps au voyage nous a offert de réels plaisirs.

Retour à l'accueil