Contexte : Nous soignons désormais nos petits maux saisonniers à coup de médicaments modernes complexes, et coûteux, pas toujours plus efficaces que les simples d'autrefois.

Le - pour la planète : Une logique ultra-commerciale, avec son lot de gaspillages, liés aux emballages et au mode de production et de diffusion, de médicaments qui doivent être rentables pour le système économique, au moins autant que pour le corps.

Le geste TE : Réinvestir la richesse des tisanes, comme mode de soin préventif et curatif, pour tout ce qui tourne autour des maladies bénignes.

Comment : J'ai dans ma bibliothèque un petit manuel de plantes médicinales ne présentant aucun danger. Je connais l'adresse de la meilleure herboristerie de Grenoble. Et surtout, je note dans un petit carnet les tisanes les plus efficaces pour moi et ma famille : mal de tête, digestion, difficultés à dormir, rhume banal, se soignent très bien par les plantes. Camomille et thym comptent parmi mes préférées.

Pour ceux qui apprécient, l'homéopathie est également championne du médicament peu coûteux en déchets et en production.

Je me soigne avec des plantes
Retour à l'accueil