Contexte : La chaussure est un secteur privilégié pour appliquer des technologies respectueuses de l'environnement, notamment en utilisant des matériaux issus du recyclage. De nombreuses marques y consacrent de l'énergie, parfois pour tous leur modèles, parfois pour un seul modèle (leur permettant de s'acheter une conduite).

Le - pour la planète : Le grand problème de la transition énergétique, c'est que de multiples solutions existent mais que nous, consommateurs, n'achetons pas les bons produits, faute d'information ou d'organisation.

Le geste TE : Se promettre qu'on choisira sa prochaine paire de chaussures selon des critères de protection de la planète autant que pour son esthétisme ou son prix.

Comment : La marque Adidas a défrayé la chronique il y a quelque mois avec sa chaussure Parley, réalisée à partir de filets de pêche en plastique abandonnés au fond des océans (en photo ci-dessous). Jolie publicité pour la marque, mais malgré mes recherches, je ne l'ai jamais trouvée en vente. Si elle vous plait, faites comme moi : téléphonez à un magasin Adidas et demandez s'ils l'ont, histoire de signifier qu'il y a une demande (localisateur de magasins).

Sinon, certaines marques de chaussures ont fait de la responsabilité environnementale un véritable credo : c'est le cas de Patagonia, Clarks, Timberland, pour les plus connues ; Faguo, ussures-ecolo.com/marque_presentation.php?&bid=70">FYE (For Your Earth), Veja, ou Ethletic, pour les autres.

Pour ceux qui sont avant tout contraints par un modeste budget, il reste l'achat d'occasion, qui est l'enfance de l'art du recyclage : toutes les marques sur Ebay, par exemple.

Je n'oublie jamais que ma modeste personne, comme toutes les autres, fait la demande.

Je m'écochausse aussi
Retour à l'accueil