Contexte : Autrefois, une bonne cuisinière était jugée sur sa capacité à accommoder les restes, car il s'agissait de faire du bon sans aucun gaspillage. Aujourd'hui, notre société d'abondance a retenu le bon mais ne cherche plus guère à éviter les gaspillages.

Le - pour la planète : Beaucoup trop de nourriture part à la poubelle, au grand avantage des hypermarchés, au grand mépris des ressources nécessaires pour produire autant de nourriture.

Le geste TE : S'entraîner à cuisiner tous les restes, de plats comme de produits entamés puis négligés.

Comment : Mes restes sont somptueusement valorisés dans des chaussons, des salades, des gratins de pâtes, des farcis, des lasagnes, des sauces ou des soupes. Je mets systématiquement les restes sur un même rayon du frigo, et je les utilise en priorité.

Il y a plein de recettes sur internet pour glaner des idées. Le bruit du frigo est un site qui vous aidera personnellement, à partir des restes et des ingrédients dont vous disposez, en partant du principe qu'on a toujours de quoi manger dans le frigo. Une pépite !

Je cuisine les restes
Retour à l'accueil