Contexte : Le Diagnostic de Performance Energetique (DPE) est obligatoire en cas de vente d'un logement. Mais en dehors de ce moment bien particulier, on a souvent peu idée de l'étiquette énergie de son habitat, et encore moins de son étiquette climat.

Le - pour la planète : Entre une étiquette A et une étiquette G, la facture du chauffage est multipliée par 10. Ce qui, quelque soit le mode de chauffage, correspond à une déperdition énergétique coûteuse pour l'environnement, et souvent génératrice d'émissions supplémentaires de gaz à effet de serre.

Le geste TE : Réaliser son DPE, dans une optique d'identification des faiblesses de son logement, qui peut être à la base de prévisions de travaux d'optimisation énergétique.

Comment : Il faut réunir les factures d'énergie (électricité le cas échéant pour le chauffage, la climatisation et le chauffe eau, et chauffage s'il n'est pas électrique) et disposer d'assez de temps (et non juste 3 minutes comme indiqué) pour réaliser des calculs d'équivalence selon les sources d'énergie que vous utilisez (bois, gaz, fioul...). 

Tout est expliqué sur ce site, qui contient également beaucoup d'informations intéressantes. (Tableau d'équivalence en cliquant sur "application").

Je mesure ma classe
Retour à l'accueil