Contexte : On a tellement l'habitude de l'éclairage la nuit qu'on ne se pose plus trop de questions sur sa nuisance.

Le - pour la planète : 11 millions de réverbères en France (soit 1 pour 10 habitants), sans compter tous les panneaux publicitaires et les vitrines des magasins. C'est un vrai problème pour la biodiversité, et une dépense incroyable d'énergie (qui absorbe entre 30% et 40% du budget de fonctionnement des communes).

Le geste TE : Interpeller la mairie ou les magasins en cause, pour signaler notre désaccord.

Comment : J'ai pris ma plus belle plume...

Selon l'ADEME, l'éclairage public est un véritable gisement d'économie d'énergie.

Vous trouverez d'autres arguments très intéressants sur le site de l'ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes).

Je vote pour l'obscurité
Retour à l'accueil