Contexte : S'il est vrai qu'une partie importante des économies d'énergie que l'on peut réaliser se trouve dans la rénovation de notre logement, on ne s'estime pas toujours assez argenté pour se lancer dans des travaux coûteux. Et si on est locataire, on n'y pense même pas.

Le - pour la planète : Un retard considérable dans l'adaptation de nos logements et des pertes d'énergie considérables, avec leur lot d'émissions de gaz à effet de serre.

Le geste TE : Consacrer une heure à s'informer sur toutes les aides existantes pour rénover son logement pour une meilleure performance énergétique. Ca marche même si on est locataire.

Comment : Se connecter sur Calculeo, le calculateur simplissime et efficace pour connaître en peu de temps toutes les aides auxquelles on peut avoir droit : crédit d'impôt TE, éco-prêt à 0%, prime énergie, aides de l'Agence Nationale de l'Habitat, Pacte Energie Solidarité. Ce site présente également un outil d'aide au choix des travaux les plus rentables (voir aussi J'écoute un spécialiste).

Les économies après travaux sont bien réelles, sans compter la valeur qu'y gagnera le logement.

Les logements sociaux seront prochainement l'objet de travaux énergétiques importants, à l'aide de fonds européens, et d'une méthodologie hollandaise ambitieuse et surprenante : cliquer ici pour en savoir +.

J'écorénove
Retour à l'accueil