Contexte : Le nombre de produits à vendre a nettement augmenté depuis 50 ans. Pour faire croître nos envies d'achats au même rythme, on a inventé le marketing. Les hypermarchés sont structurés autour de ses principes, avec l'objectif de susciter plus d'achats que de besoins.

Le - pour la planète : On achète des trucs que l'on n'utilise pas, au pire, ou peu, au mieux, alors que les GES associés pour leur fabrication et leur transport sont émis.

Le geste TE : Gérer le lien entre ses besoins propres et ses achats en faisant une liste de courses et en s'y tenant.

Comment : J'ai le joli tableau d'ardoise, mais il faut recopier la liste avant d'aller en courses. Pas très pratique. Il existe des listes toutes faites à cocher une fois imprimées, par exemple ici : on peut les imprimer en A5, puis les plastifier, de façon à cocher avec un feutre effaçable. Pour ceux qui sont équipés, il existe des "appli" dédiées, qui permettent de lister et de suivre les courses sur son téléphone.

Personnellement, j'aime assez les dos d'enveloppes et un stylo, toujours à la même place : rapide et efficace.

Je fais ma liste
Retour à l'accueil