Contexte : Parmi les installations particulières d'énergie renouvelable, le chauffe eau solaire est la plus simple à mettre en oeuvre, même si on peut douter de sa rentabilité économique à moyen terme.

Le - pour la planète : Le taux d'équipement reste inférieur à 10%, en dépit des aides publiques à l'installation, et de sa réelle rentabilité environnementale.

Le geste TE : S'informer sur les possibilités d'équipement en chauffe eau solaire individuel ou collectif sur le toit de son habitation.

Comment : Un chauffe eau solaire couvre en moyenne 60% du chauffage de l'eau pour une famille de 4 personnes, mais ça dépend de son territoire et du positionnement de son toit. Il faut donc faire une demande de renseignement à l'Espace Info-Energie de votre territoire (0808 800 700), qui vous donnera une liste d'installateurs agréés (Qualisol), et vous informera sur l'ensemble des aides financières qui peuvent s'appliquer dans votre cas.

Ensuite, il reste à vous renseigner sur la technique (par exemple ici), et à demander des devis, ce qui ne coûte rien. Deux démarches qui suffisent à être bien renseignés.

Si vous habitez un logement collectif, cette brochure vous informera sur les possibilités d'installation d'eau chaude solaire collective.

Si vous êtes locataire, vous pouvez vous renseigner aussi : au cas où votre chauffe eau tombe en panne, il vous sera possible de suggérer la solution solaire à votre propriétaire, ainsi que les aides auxquelles il aura droit pour cet investissement.

Pour les bons bricoleurs, il est possible d'installer soi-même son chauffe eau solaire.

 

Eau chaude solaire ?
Retour à l'accueil