Contexte : Jusque dans les années 80, les bouteilles en verre consignées bénéficiaient d'un véritable réseau d'économie circulaire, qui a aujourd'hui totalement disparu pour les particuliers, et se réduit d'année en année pour les professionnels HCR (Hôtels, Cafés, Restaurants).

Le - pour la planète : La multiplication des bouteilles en plastique, dont la production et les déchets non recyclés sont très polluants, et une consommation énergétique bien supérieure dans le recyclage systématique des bouteilles en verre (72% plus gourmand en énergie que la consigne, en moyenne).

Le geste TE : S'engager pour restaurer la consigne dans votre territoire.

Comment : Cette vidéo explique simplement quels sont les enjeux du retour de la consigne.

Des projets très concrets sont menés en Alsace, dans le Var, en Bretagne... si vous êtes de par-là, renseignez-vous pour participer. Si vous connaissez des entreprises susceptibles d'être intéressées (magasins, producteurs, etc.), ou des élus municipaux, informez-les de l'existence du Réseau Consigne, qui explique les moyens à mettre en oeuvre pour remettre la consigne au goût du jour.

Heineken s'est engagé pour redorer le blason de la consigne, en créant une bouteille connectée, Fobo, dont on peut suivre sur internet le circuit dans la France entière.

 

Je m'engage pour la consigne
Retour à l'accueil