Contexte : Jusqu'à hier, les aliments des rayons de nos magasins n'avaient que deux vies possibles, être achetés ou être jetés.

Le - pour la planète : 5 000 000 000 kg d'aliments jetés par les magasins en France et par an.

Le geste TE : Participer aux 2 nouvelles vies des aliments.

Comment : La troisième vie des aliments, c'est le don à des associations. Les magasins commencent à être convaincus par cette action, qui leu permet de réduire leurs facture de déchets et de faire des économies d'impôts. Nous aussi, nous pouvons participer à cette troisième vie, en achetant une Optibox solidaire : c'est une boîte contenant des bonnes choses qui auraient pu être jetées en magasin, mais qui iront directement chez une personne âgée sans ressources pour égayer son temps de Noël. Une BA présentée avec soin, jusque dans ses comptes.

La quatrième vie des aliments concerne ceux qui sont déjà trop abîmés pour être donnés, donc essentiellement les produits frais. Et bien, de plus en plus nombreuses sont les entreprises issues de l'ESS (économie sociale et solidaire) qui les récupèrent pour en faire de la confiture, des glaces ou de la soupe, qui seront soit distribués à des personnes en situation de précarité, soit revendus dans nos magasins. J'ai ainsi trouvé : 

Les repêchés mignons

La banque alimentaire du Cher

Confitures Rebelles

Confitures artisanales de Bordeaux

Discosoupe (chacun eut participer)

Ouvrez l'oeil sur les rayons !

La belle vie des aliments
Retour à l'accueil