Contexte : En dépit de toutes les informations alarmantes qu'on entend régulièrement sur la diminution inquiétante des forêts tropicales, le teck reste, encore et toujours, très à la mode.

Le - pour la planète : La quasi totalité des meubles en teck provient encore de forêts naturelles, et non de plantations, car il faut au minimum 20 ans pour que le bois devienne exploitable. Les forêts exotiques naturelles sont entièrement rasées pour faciliter l'exploitation du teck, ce qui diminue rapidement la surface de la forêt. En outre, le marché international du teck est à 80% géré par l'Inde, ce qui fait un long voyage pour meubler nos intérieurs.

Le geste TE : Contribuer à la protection de cette forêt qui se raréfie, mais participe encore à l'oxygénation de notre planète, en renonçant à ce type d'achat.

Comment : S'abstenir de tout achat neuf, et privilégier éventuellement l'occasion. Reporter son projet sur d'autres essences, locales, et labellisées FSC, pour que la forêt dure.

Pas de teck, mec
Retour à l'accueil