Couture locale

Contexte : Le marché des vêtements est aujourd'hui standardisé par la mode et la production en masse. Tout est fait pour que l'on ne s'attache pas à ses habits, et qu'on les oublie dans nos placards (puisque 70% des habits ne seraient pas portés) pour qu'on les renouvelle le plus souvent possible.

Le - pour la planète : La surconsommation de vêtements a un impact considérable sur la planète : surconsommation et pollution de l'eau, énergie dédiée à la production et au transport, déchets textiles bien supérieurs à la capacité de recyclage de la filière.

Le geste TE : Sortir de l'engrenage du shopping et de la fashionata, et revenir à une consommation plus personnelle et réfléchie.

Comment : Les couturiers et couturières locales ne manquent pas, et savent très bien créer du neuf avec une robe chinée ou qu'on ne porte plus, ou proposer leurs propres modèles Made In Mon Territoire.

Le surcoût est compensé par la durabilité. Voici un exemple culotté qui m'a donné entière satisfaction, sur un site qui propose beaucoup d'autres vêtements.

Pour ceux qui en ont le goût et le temps, se mettre à sa propre couture est éfgalement une très bonne idée.

Retour à l'accueil