Contexte : Rien de plus romantique qu'un bon feu dans une cheminée, n'est ce pas? Nous avons tous la nostalgie de la cuisine au feu de bois...

Le - pour la planète : Les foyers ouvert, tout en offrant de belles flammes, brûlent le bois trop vite et trop grossièrement, et dégagent beaucoup de suie. Or la suie est responsable d'environ 20% des émissions carbone dans le monde.

En montagne, la suie noircit la neige et les glaciers. La couleur plus foncée absorbe davantage la chaleur, et fait fondre neige et glaciers plus vite.

La suie est un facteur direct de réchauffement car elle est constituée de particules de carbone, qui, comme le CO2, crée un effet de serre.

Le geste TE : Réserver les feux à l'air libre, en intérieur, comme en extérieur, à des occasions exceptionnelles.

Comment : Dans la cheminée, la pose d'un insert est une solution efficace contre le carbone suie, et présente aussi l'avantage d'augmenter l'efficacité du chauffage au bois de façon très significative.

La plupart de la cuisson au bois est réalisée dans les pays les plus pauvres. Pourtant, le fourneau à bois écologique existe, et ne coûte pas cher. Des organisations internationales s'occupent de leur diffusion. Donner à une association de coopération avec les pays pauvres leur permet d'accroitre les moyens des habitants pour s'adapter.

Retour à l'accueil