Contexte : Je consulte ma boîte mail plusieurs fois par jour, et conserve souvent dans cette boîte la plus grande partie de mes messages, envoyés ou reçus, pour garder la mémoire de nos échanges.

Le - pour la planète : Ce stockage, lorsqu'il est conservé sur internet, a un coût écologique important : rien qu'en France, on estime à 300 000 tonnes de CO2 le stockage des mails, plus ou moins lourds, entreposés dans des data-center climatisés. Alors que la plupart sont caduques, ou sans intérêt. 

Le geste TE : Classer et supprimer ses mails chaque jour, jusqu'à ne plus en avoir aucun dans la boîte de réception. Cette méthode s'appelle le "zéro in box".

Comment : J'ai installé Thunderbird, un logiciel de messagerie gratuit, sur mon ordinateur. Il y en a d'autres. Ces logiciels  permettent de stocker ses mails archivés sur son propre ordinateur, et non sur les data-center qui stockent les données d'internet.

Il faut donc créer des dossiers internes, et ne garder dans le dossier de réception que les mails non encore traités et classés (ce qui permet de les consulter depuis un autre poste si nécessaire). Penser également à classer ou supprimer les mails envoyés.

Retour à l'accueil