Contexte : Le plastique emballe la quasi totalité de tout ce qu'on achète.

Le - pour la planète : Le plastique, c'est beaucoup de pétrole, sa production réchauffe la planète. Et le plastique, c'est énormément de déchets.

On nous dit aujourd'hui que les emballages plastiques sont recyclés, que le recyclage, c'est de l'économie circulaire, c'est à dire l'avenir. L'ambition de la France est de recycler 100% des plastiques en 2025.

Malheureusement, on est très loin de cette noble idée : tous les plastiques ne sont pas recyclables, et tous ceux qui sont recyclables ne sont pas recyclés. Au final, on en est actuellement à 25% de recyclage en France.

Le geste TE : Consciemment et méthodiquement, se passer de plastique à chaque fois que c'est possible.

Comment : Il est difficile de se fier aux logos qui figurent sur les emballages des produits que l'on achète, comme nous l'explique très bien le Tatou.

Si on est d'accord pour prendre le temps de faire attention, mieux vaut faire l'effort d'adopter de nouveaux systèmes jusqu'à ce qu'ils deviennent des réflexes :

- des sacs durables en tissu pour les fruits et légumes, le pain, les gâteaux...

- des contenants durables pour la viande, le poisson et le fromage (acceptés même dans certains supermarchés aujourd'hui) : bocaux, boîtes.

- de la cuisine maison (et à la maison, chacun s'y met !)

Et si vous avez une âme d'entrepreneur, il existe une filière dont tout le monde peut se saisir, qui développe en open source des machines et des moyens de collecter et de recycler soi-même le plastique pour réaliser de nouveaux objets. Rendez-vous sur Preciousplastic.

 

Plastic pas automatic
Retour à l'accueil