Contexte : La quasi-totalité de nos produits alimentaires sont enfermés dans des emballages. Parfois un double, voire un triple emballage.

Le - pour la planète : Un conditionnement excessif qui émet du carbone et produit des déchets.

Le geste TE : Acheter en vrac. A la maison, je garde les bocaux de toutes formes, et le stockage des produits est à la fois commode et joli.

Comment : On peut voir ici le mode d'emploi des épiceries VRAC. Il faut anticiper sur l'organisation : sélectionner ses emballages durables (verre, tupperwares, sacs en tissus (de préférence, mais on peut réutiliser les sachets autant de fois que possible).

Les grandes surfaces proposent déjà quelques produits en vrac, et j'en achète en me disant que plus la demande sera forte, plus le rayon s'étoffera.

En ville comme à la campagne, l'offre de magasins spécialisés dans la vente en vrac se développe. Voir sur le site de Planet Zero, une appli toute nouvelle qui recense tous les commerces en vrac.

A Bordeaux, il existe un concept de courses "drive" en vrac : Ze Drive. Il suffit de commander sur internet et de venir chercher sa commande préparée dans des contenants consignés. Une façon efficace de simplifier au maximum les courses tout en minimisant ses déchets (à condition de revenir avec ses contenants pour qu'ils servent très longtemps !)

Retour à l'accueil