Mon chauffe-eau n'avait fait l'objet d'aucune attention de ma part pendant fort longtemps, jusqu'à ce qu'il se mette à fuir...

En étudiant les différents modèles, j'ai pu constater à quel point certains étaient éco-Logiques, et d'autre moins, alors que la consommation d'eau chaude est un poste important de dépense énergétique dans un foyer.

Car il en faut, de l'énergie, pour monter en température, et maintenir chaude, la quantité d'eau nécessaire à nos douches et petits lavages quotidiens (en moyenne en France, la consommation d'eau chaude au foyer est de 80 litres par personne).

Voici un comparatif pour ceux qui, comme moi, doivent changer de chauffe-eau.

L'origine de l'énergie fait du chauffe-eau solaire la solution éco-Logique la plus appropriée : l'installation est coûteuse, mais amortie en quelques années.

Le chauffe-eau thermodynamique capte les calories de l'air de la pièce, et chauffe l'eau avec après les avoir compressées : une solution qui économise beaucoup d'électricité. Il faut certaines conditions pour qu'il puisse fonctionner, notamment d'espace.

Les chauffe-eau électriques ont fait beaucoup de progrès, mais ils consomment encore beaucoup d'électricité. Il peuvent gagner en efficacité avec une isolation maison. Il est plus éco-Logique de le faire fonctionner sur les heures creuses, si elle font partie de votre contrat.

Les chauffe-eau au gaz, énergie fossile, rejettent du CO2 en direct.

La température de chauffage de l'eau est habituellement réglée à 65° : si vous n'êtes pas en situation de tension pour faire face à vos besoins, il est utile de l'abaisser à 55°. Cela permet d'économiser de l'énergie.

Pour ceux qui ont un chauffe eau électrique sans entretien obligatoire, le détartrage, comme il est décrit , augmente la durée de vie de votre appareil, et optimise sa performance énergétique.

Tout cela parait un peu technique, mais ensuite : plus besoin d'y revenir.

Cocooner le ballon
Retour à l'accueil