Contexte : Les bananes et les avocats sont des fruits qui ne sont pas de chez nous... Mais on les adore !

Le - pour la planète : Ces cultures intensives sont dévastatrices : déforestation, importante consommation en eau, usage d'engrais chimiques et de pesticides, sans oublier les conditions de travail désastreuses sur les plantations. Le bilan est très lourd.

Le geste TE : Modérer sa consommation, et surveiller ses achats, en ne choisissant plus que bananes et avocats Bio et équitables.

Comment : Chez nous, on ne s'en passe pas, mais plus question d'acheter chaque semaine des bananes ou des avocats d'outre-Atlantique en grande surface, sauf s'ils proviennent des Antilles françaises (ce qui est rarissime).

Je les achète dorénavant exclusivement à Biocoop, ou autre magasin Bio et éthique, une fois par mois, en respectant leur saisonnalité :

- Octobre à février pour la banane,

- Août à avril pour les avocats (plus tôt s'il viennent de Corse ou d'Espagne, plus tard s'ils viennent des Antilles).

Voici l'adresse du site Aliméa, coopérative de production de fruits Bio en Corse, qui produit des avocats.

Pour ceux qui veulent en savoir davantage sur l'empreinte écologique et humaine de l'avocat, une émission qui en dit long.

Quelques repères sur la banane bio dans les Antilles.

 

Bananes et avocats
Retour à l'accueil