Biocarburant ?

Contexte : Compte tenu de notre dépendance aux carburants fossiles, et suite aux engagements que la France a pris lors des conférences des parties sur le climat (COP), on trouve désormais à la pompe de l'essence coupée à 10% d'agrocarburant, appelée E10, pour contribuer à la réduction de l'empreinte énergétique du secteur des transports.

Le - pour la planète : La combustion des "biocarburants" émet également beaucoup de GES.

Ces émissions sont partiellement compensés par leur production (absorption de CO2 par la plante avant sa récolte), mais les engrais et les pesticides nécessaires à leur culture émettent une quantité importante de protoxyde d'azote, un gaz à effet de serre beaucoup plus actif que le CO2 pour réchauffer l'atmosphère.

Si on ajoute d'autres conséquences (déforestation, concurrence avec les productions alimentaires, faible rendement énergétique obligeant à consommer davantage), on obtient un bilan négatif pour la planète.

Le geste TE : Se contenter, faute de mieux, de l'essence 95 traditionnelle, et l'économiser.

Comment : A la pompe, avec raison et parcimonie.

En savoir +

Retour à l'accueil