Contexte : Bien au chaud dans notre intérieur cosy, on ne voit pas toujours l'utilité de s'isoler davantage de l'extérieur.

Le - pour la planète : L'isolation des bâtiments, qu'ils soient publics ou privés, collectifs ou individuels, est une étape indispensable à la réduction des émissions carbone liées à l'habitat (qui représentent près de 25% du bilan carbone des français).

Le geste TE : S'engager dans un diagnostic thermique, en lien avec des spécialistes qui sauront proposer les solutions efficaces au regard de l'objectif.

Comment : Je me suis inscrite auprès de l'Ageden, pour louer avec mes voisins une caméra thermique, capable de déceler les pertes énergétiques de notre logement : défauts d'isolation des huisseries ou des murs, ponts thermiques, etc.

L'interprétation des photos thermographiques est une affaire de spécialistes équipés d'un logiciel de lecture, mais c'est une porte d'entrée intéressante pour juger des travaux d'amélioration à programmer. La saison idéale est l'hiver, car il faut impérativement que la différence de température entre le dedans et le dehors soit supérieure à 15°.

L'Ageden est une association locale iséroise. Mais la caméra thermique est à la mode, et de nombreuses collectivités locales en proposent en prêt, moyennant caution, ou en sorties nocturnes. Je vous invite à vous renseigner auprès de votre Communauté de communes.

Attention cependant aux démarcheurs sans scrupule, qui utilisent cet instrument pour vous convaincre de signer un devis. Ne vous engagez pas sans un second avis, de préférence à partir de l'annuaire FAIRE, dont les conseillers n'ont rien à vendre.

Retour à l'accueil