Chaussettes orphelines

Contexte : Je me suis toujours désespérée pour les tonnes de chaussettes orphelines qu'il restait après la lessive, stockées un certain temps, puis jetées...

Le - pour la planète : Un gaspillage net de textile, parfois neuf, à l'empreinte énergétique proportionnelle à notre négligence.

Le geste TE : Les recycler ! Oui mais comment...? Pour quoi faire...?!?

Comment : Une parisienne d'origine brésilienne, Marcia De Carvalho, a fait de ces chaussettes orphelines la matière première de son entreprise de mode, qui est aussi une entreprise d'insertion et une organisation de coopération avec son pays d'origine. C'est BLUFFANT ! Ils revendent le fil recyclé, et fabriquent aussi avec de vieilles chaussettes des pulls, des robes, des chapeaux, des bijoux, des accessoires...

Vous pouvez voir le site de l'association Chaussettes Orphelines, ce qui vous donnera sans doute envie de leur apporter ou leur envoyer vos vieilles chaussettes. On peut également visiter leur boutique en ligne. Pour les tricoteuses, on peut acheter des pelotes 50% chaussettes recyclées / 50% laine recyclée.

Personnellement, je ne sais pas tenir une aiguille. Mais l'idée même d'une revalorisation des vieilles chaussettes m'ouvre grandes les portes du vaste champ d'activité du recyclage et de l'économie circulaire.!

Retour à l'accueil