Contexte : La plupart des déchets organiques sont encore jetés dans la poubelle grise. Compliqué d'en faire autre chose quand on n'a pas de jardin avec un composteur.

Le - pour la planète : Le traitement des déchets organiques mélangés aux autres déchets pose 2 types de problèmes :  leur poids alourdit le transport, et leur traitement bactéricide avant enfouissement, ou le dessèchement avant incinération, sont lourds et coûteux.

Mais surtout, ces déchets constituent une richesse gâchée : elle serait utile pour l'amendement organique naturel (alternative à l'engrais chimique), ou pour la production énergétique (transformation possible en énergie grâce à la méthanisation, comme expliqué ici).

Le geste TE : Rechercher un point de collecte près de chez soi. Ils se développent rapidement, surtout en ville.

Comment : On peut chercher sur le site des activateurs du réseau "Compost Citoyen", ou encore sur le site "Je veux mon bac bio".

S'il n'existe aucun site près de chez soi, on peut demander à sa communauté de commune de mettre en place la collecte des déchets alimentaires, leur compostage et leur redistribution à l'échelle de la collectivité. La loi doit rendre cette collecte obligatoire à partir de 2025. Mais pourquoi attendre?

Pour en savoir + sur ce tri de l'avenir, voir le site de l'observatoire citoyen des biodéchets.

 

Mon Bac Bio !
Retour à l'accueil