Conso-détox

Contexte : Notre société mercantile est organisée pour maximiser l'échange marchand, en conditionnant nos désirs vers l'acte d'achat spontané, répété, non réfléchi. Nous avons beau tenter de nous raisonner, il est extrêmement difficile d'y résister.

Le - pour la planète : Une consommation effrénée, beaucoup plus importante que nos besoins, qui alimente une course à la production en exploitant la planète. C'est la définition de l'empreinte écologique, qui correspond à la surface qui serait nécessaire si tous les habitants de la planète vivaient comme les plus riches d'entre eux : il faudrait 3 fois la surface de la terre pour que tous les hommes vivent comme vivent aujourd'hui les français (4.5 fois pour vivre comme les américains).

Le geste TE : S'engager dans une petite cure de désintoxication de consommation volontaire.

Comment : Je me suis efforcée de ne rien acheter d'autre que des produits alimentaires durant une semaine. Inutile de vous cacher  que ce défi a été très difficile (surtout lors d'un week-end touristique, où les sollicitations sont nombreuses...), mais utile pour trier les achats utiles de tous les autres.

Mais, contrairement à mon illustration, passée la petite phase de regret, il y a plein de bonheur à la clé !

Retour à l'accueil