Je garde mon coton

Contexte : Nous avons l'habitude d'utiliser quotidiennement du coton jetable sous des formes diverses, surtout les femmes qui se démaquillent tous les jours, ou les parents de bébés.

Le - pour la planète : Un kilo de coton émet plus de 50 kg de CO2 dans l'atmosphère, l'équivalent de 350 km en voiture. Ce kilo consomme par ailleurs beaucoup d'eau, et de pesticides (dont certains sont classés par l'OMS comme "extrêmement dangereux").

Le geste TE : Faire un effort sensible pour ne plus jeter de coton à la poubelle.

Comment : Il existe désormais un peu partout des kits de lingettes lavables, accompagnées d'un petit filet dans lequel on peut les stocker après usage, puis les laver groupées. C'est très pratique.

Voir par exemple ici. C'est encore plus malin de les faire soi-même.

On peut aussi remplacer son coton par une éponge Konjac, qui est un légume asiatique excellent, semble-t-il, pour nettoyer la peau du visage ou des fesses des bébés. On la trouve ici, avec tout plein d'explications.

Retour à l'accueil