Des épluchures?

Contexte : On a aujourd'hui le dégoût facile, mais il fut un temps où légumes et fruits étaient si précieux qu'il s'agissait de ne rien gâcher. Car les épluchures, c'est aussi de la nourriture.

Le - pour la planète : Des ressources gâchées (10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France, selon le dernier rapport de l'ADEME) et des poubelles trop pleines.

Le geste TE : S'interroger avec les grands chefs sur le destin de nos épluchures : noble (matière première pour des plats originaux et savoureux) ou pauvre (au compost pour régaler les vers).

Comment : J'avoue que cette idée a tourné dans ma tête depuis un moment sans que je me résolve à la mettre en pratique, mais cette fois : fin des tergiversations, j'essaye !

On peut voir ici la motivation des enfants pour cuisiner des épluchures de pommes et des peaux de bananes !

On peut voir l'argumentaire de la Fédération Française de Cuisine (rien que ça !) pour nous convaincre : santé, économies, transition énergétique. Avec plein d'idées.

24 recettes qui donnent vraiment envie sur le blog cuisine anti-gaspi de Nat. Un blog plein de ressources que je garde dans mes favoris.

"Les épluchures, tout ce que vous pouvez en faire", de Marie Cochard, Ed Eyrolles, 2016 : une mine d'idées de seconde vie pour les épluchures : en cuisine, au jardin, à la salle de bain...

Retour à l'accueil