Contexte : En Australie, des habitants refusent de s'habituer à la mer qui sert de décharge. Car, non loin des côtes, à portée de nage ou de surf, des bancs de déchets en plastique occupent l'espace et flottent au gré des vagues...

Le - pour la planète : Des déchets issus d'emballages à usage unique, dont on a tendance à négliger le sort; Il faut savoir que, si le recyclage est aujourd'hui une filière organisée, elle est très loin de suffire face à un usage généralisé et croissant de l'emballage plastique.

Le geste TE : Participer à l'engagement proposé par une organisation australienne, Plastic Free July, de réduire drastiquement, voire complètement, ses déchets plastiques, durant un jour, une semaine ou un mois.

Comment : Je me suis inscrite sur le site, et pris l'engagement de n'utiliser aucun plastique durant 1 semaine. Ce n'est pas facile !

Voulez vous essayer?

Pour tout comprendre sur cet enjeu, voir ce reportage.

Quand le mal est fait des solutions existent. Ce drone est capable de nettoyer les abords des côtes avant que les déchets prennent le large. Et un jeune homme du nom de Boyan Slat déploie toute son énergie et son inventivité pour nettoyer efficacement les océans. Découvrez ici son projet ambitieux.

Retour à l'accueil