Contexte : Les français consomment près de 15 milliards d’œufs par an, soit 4 fois plus qu'au début des années 60. Environ 20% de cette consommation est "cachée", c'est à dire incorporée dans des préparations achetées toutes faites.

Le - pour la planète : Les fermes traditionnelles n'y suffisent plus, bien sûr, et l'élevage industriel en batteries, où les poules sont enfermées dans des cages, produit environ 60% des œufs français. Sans parler de la souffrance animale (bien réelle, cependant), ces élevages sont très énergivores et envoient une quantité hors norme de CO2 dans l'atmosphère (si l'on compare à la production en plein air).

Le geste TE : N'acheter que des œufs de poules élevées en plein air (code 0 ou 1 écrit en rouge sur l’œuf). Les codes 2 et 3 sont à bannir.

Comment : Je donne priorité aux œufs du marché ou vendus à la ferme, où je m'approvisionne une fois par semaine. En magasin, je regarde les codes directement dans la boîte, en négligeant la photo idyllique de la poule bienheureuse batifolant dans la paille fraîche...

Pour en savoir plus, lisez le guide du consommateur dur à cuire.

Et pour tout savoir sur le sujet, regardez ce reportage de la 5 (environ 1 heure).

Des œufs propres
Des œufs propres
Retour à l'accueil