Depuis que j'agis pour le climat et l'environnement, je suis souvent découragée de voir qu'on n'est pas assez nombreux, et je me sens seule et démotivée.

Le - pour la planète :(

Le découragement fait perdre l'objectif de vue. Le risque, c'est que je revienne lentement, mais sûrement, à mes habitudes antérieures.

J'ai changé mes habitudes :)

Ma solution : agir à plusieurs, pour bénéficier d'une bonne dynamique de groupe.

Comment faire ?

Un peu partout, des initiatives naissent pour embarquer les citoyens dans le mouvement de réduction de l'impact écologique de nos modes de vie.

Les Conversations Carbone, ou "Comment faire face au changement climatique sans devenir dingue et en se faisant plaisir", accompagnent les personnes volontaires dans le changement durable vers un mode de vie plus sobre en carbone.

Les Rues en transition (en Belgique, mais aussi ailleurs) proposent de choisir des actions personnelles et des défis collectifs entre voisins.

Après le do it yourself (fabrique-le toi-même), la tendance du do it with others (fabrique avec les autres) s’enracine en France, comme le montre le nombre de Fablab qui se sont montés ces dernières années.

Connaissez-vous le CAP écologique ?

 

Dynamique de groupe.
Retour à l'accueil