Contexte : Une partie importante des économies carbone que l'on peut réaliser pour le climat se trouve dans la rénovation énergétique de notre logement.

Mais on ne s'estime pas toujours assez argenté pour se lancer dans des travaux coûteux.

Et si on est locataire, on n'y pense même pas.

Le - pour la planète : Un retard considérable dans l'adaptation de nos logements à la transition énergétique, avec des pertes d'énergie importantes et leur lot d'émissions de gaz à effet de serre.

Le geste TE : Consacrer une heure à s'informer sur toutes les aides existantes pour rénover son logement.

Ça marche même si on est locataire.

Comment : Je me suis connectée sur Calculeo, le calculateur simplissime et efficace pour connaître en peu de temps toutes les aides auxquelles on peut avoir droit : crédit d'impôt TE, éco-prêt à 0%, prime énergie, aides de l'Agence Nationale de l'Habitat, Pacte Energie Solidarité, et, depuis peu, Ma Prime Rénov'. Le site présente également un outil d'aide au choix des travaux les plus rentables.

Le dernier plan de rénovation énergétique des bâtiments est détaillée dans ce rapport. Et, dans ce dossier, toutes les nouvelles aides financières.

Aujord'hui, le diagnostique des émissions CO2 du logement est désormais obligatoire lorsqu'on vend son logement, en plus de celui de la consommation d'énergie. Nous verrons ça demain.

 

J'écorénove
Retour à l'accueil