Contexte : Sur les trajets quotidiens, le moteur distance largement le muscle. Parfois même pour quelques centaines de mètres.

Le - pour la planète : Un confort qui alimente la tendance à l'obésité, multiplie les émissions de gaz à effet de serre, et ne laisse guère entrevoir d'alternatives utiles pour le climat.

Le geste TE : Reconsidérer le schéma, et remobiliser ses muscles.

Comment : Marche à pied, trottinette, vélo, sont bons pour la ligne, bons pour la planète, et également bons pour l'économie. La preuve par neuf.

Source de l'image : pixabay.com

 

C'est mon énergie !
Retour à l'accueil