Mes feutres durent

Contexte : Les enfants, mais aussi de plus en plus d'adultes, utilisent des feutres à gogo et de toutes les couleurs.

Le - pour la planète : On aurait tendance à ne pas y penser, mais c'est un ustensile à l'empreinte énergétique coûteuse : production du plastique et de l'encre, souvent à l'autre bout du monde (transport), et conçu pour s'user rapidement (beaucoup de déchets).

Le geste TE : Les exploiter au maximum, en les faisant durer, et en récupérant l'encre résiduelle.

Comment : D'abord, je stocke toujours les feutres dans une boîte fermée, rangés horizontalement, pour limiter leur séchage à l'air. Lorsqu'ils donnent des signes de faiblesse, je les trempe durant 5 minutes dans un fond de verre d'eau, la mine en bas : ça les revigore. Si le feutre peut s'ouvrir et que je peux sortir le tampon encreur, on peut le faire tremper directement dans un peu d'eau, mais alors juste une minute. En fin de vie, on peut réaliser soi-même de très jolies couleurs aquarelles en trempant dans un demi verre d'eau plusieurs feutres de même couleur, durant 24 heures.

Retour à l'accueil