Contexte : Au supermarché, le rayon des désodorisants d'intérieur propose un choix déroutant, au point qu'on est persuadé qu'il est impossible de s'en passer.

Le - pour la planète : Beaucoup de plastique, d'emballage et de produits chimiques souvent toxiques. Et une logistique industrielle, générant une quantité importante de CO2 dans l'atmosphère.

Le geste TE : Adopter réflexes et produits naturels pour une alternative efficace.

Comment : D'abord, j'aère correctement, en ouvrant les fenêtres au moins 10 minutes par jours (j'éteins le chauffage pendant ce temps).

Ensuite, j'adore la lavande, plantée en quantité dans mon jardin, rapportée de nos vacances, ou commandée dans la Drôme (par exemple ici en sachets de 1Kg), avec laquelle je fais des bouquets et des sachets parfumés capables de supplanter une mauvaise odeur ponctuelle.

Enfin, grâce à un diffuseur d'huile essentielle, je parfume toutes les pièces agréablement. Attention, toutes les techniques de diffusion ne se valent pas. Voici une sélection de diffuseurs (pour faire sa transition, il est utile d'éviter les versions avec batterie).

Voici 10 idées excellentes de désodorisant fait maison, et jolis à la fois. A privilégier, donc, si on n'a pas de diffuseur d'huile essentielle.

Retour à l'accueil