Contexte : Si la vie peut parfois nous emballer, ce n'est pas pour ses excès d’emballages...

Le - pour la planète : Les déchets, et les dépenses énergétiques, sont considérables pour un usage aussi furtif.

Le geste TE : Acheter en gros conditionnement, notamment les liquides qui ne se trouvent pas facilement en vrac.

Comment : Les produits de nettoyage (notamment le vinaigre blanc) et des produits cosmétiques d'usage courant (shampoings, savon liquide) sont vendus en bidons ou en grands flacons, dans les drogueries, les coopératives agricoles, les magasins Bio.

Il y en a également beaucoup sur internet, mais les frais de port sont souvent dissuasifs : on peut essayer de regrouper les commandes avec voisins et amis pour parvenir au seuil de franco de port. Bénéfice secondaire : un échange salutaire sur les bonnes pratiques.

Très souvent, le prix au litre est inférieur quand on achète en plus grande quantité, ce qui n'est pas négligeable. Détenir un petit stock de produits quotidiens permet aussi de rendre la corvée des courses plus légère.

J'ai gardé une bonne série d'emballages classiques petit format, que je remplis à mesure des besoins de la famille.

Retour à l'accueil