Je me désencombre

Contexte : Je partage avec un grand nombre de mes contemporains de lourds bagages de souvenirs et de biens matériels ayant passé leur heure de gloire.

Le - pour la planète : L'encombrement entretient la consommation, qui génère une production superflue qui contribue à réchauffer la planète. Si nous arrêtions de stocker et que nous recyclions nos objets inutilisés, nous pourrions économiser au moins 1 tonne d'équivalent CO2 (sur les 4 tonnes émises par notre consommation de biens manufacturés), ce qui représente plus de 7000 km en voiture.

Le geste TE : Faire du vide, des heureux, et gagner en sérénité.

Comment : Armée d'un calepin, pièce par pièce, je classe mes biens en 3 colonnes : je garde, je donne (ou vends), je m'interroge. Et zou : je déménage tout ce qui figure dans la ligne du milieu.

Pour approfondir le questionnement et avancer avec méthode, ce long article peut être utile.

Retour à l'accueil