Je réduis ma mobilité

Contexte : A notre époque, ne pas être hyper mobile relève du handicap ou d'une très mauvaise volonté.

Le - pour la planète : L'hyper mobilité requise par notre mode de vie entraîne des déplacements quotidiens de 40 km par personne en moyenne, auxquels il faut ajouter le déplacement de 14 kg de marchandises sur 1000 km, également par jour et par habitant, en moyenne. De quoi donner largement le tournis à notre pauvre planète !

Le geste TE : Réduire son hyper mobilité en se déplaçant moins et en achetant local.

Comment : Je m'efforce de gérer mes déplacements comme on gère des tâches :

1. Urgent et important ? Je me déplace.

2. Urgent mais pas important ? Je cherche une alternative au déplacement.

3. Pas urgent mais important ? Je me déplacerai plus tard à l'occasion d'un déplacement n°1.

4. Ni urgent ni important ? Je ne bouge pas.

Et, plus que jamais, je consomme local dans toute la mesure du possible.

Source : Hyper-mobilité et politiques publiques. Changer d’époque ? - Ouvrage de Yves Crozet – Economica, collection « Méthodes et approches », 2016.
Retour à l'accueil