Contexte : Nous sommes invités à trier nos déchets depuis les années 90. Ce qui, auparavant, était considéré comme un effort impossible est désormais (presque) entré dans les mœurs. C'est un progrès considérable depuis l'invention de la poubelle par Eugène (Poubelle) en 1884.

Le - pour la planète : Nos efforts sont louables, mais encore bien insuffisants. Moins de 50% des français trient leurs déchets de façon systématique. Les jeunes sont les moins efficaces (38%), ce qui n'est pas bon signe pour la planète.

Le geste TE : Optimiser ses réflexes en fonction des consignes qui s'appliquent dans son secteur. Et éduquer ses enfants gentiment, mais fermement. Car le recyclage permet d'éviter plus de 2 millions de tonnes de CO2 par an, soit l'équivalent d'un million de voitures qui circulent durant un an.

Comment : Notre participation active est requise pour cette opération, car la recyclabilité des produits dépend avant tout du tri par familles de déchet.

Pour les objets douteux, je consulte plusieurs sites d'information plutôt bien faits :

- Le site d’Eco Emballages, réservé aux emballages : Le tri c'est simple comme bonjour dans lequel une géolocalisation est possible. Tenir compte des sélections de produits proposées dans la liste déroulante (Ex : si vous tapez "pot", le site vous propose différentes catégories de pot, et s'égare vite si vous tapez autre chose).

- Le site de l'Ademe, pour tous les types de déchets : Que faire de mes déchets ? bien utile pour tout ce qui ne relève pas des poubelles jaunes. On y apprend des choses sur l'avenir du produit jeté.

- Les sites des communautés de communes ou d'agglomération fourmillent d'informations pratiques, à consulter régulièrement pour se mettre...au parfum !

Je trie, et bien !
Retour à l'accueil