Contexte : Auparavant, les gens fréquentaient la salle de spectacle de leur ville ou de leur quartier, dont le programme s'efforçait de s'adapter à la demande locale. La banalisation des déplacements automobiles a bouleversé cette logique.

Le - pour la planète : On fait désormais des kilomètres pour aller applaudir les artistes qui se produisent loin.

Le geste TE : S'intéresser de près à l'offre culturelle locale, et fréquenter de préférence une salle de spectacle ou un cinéma proche de chez soi.

Comment : La programmation est riche en ville, mais non moins intéressante en milieu rural. Je regroupe les programmes dans un endroit ciblé, et je mets les sites culturels locaux dans mes favoris. Je m'efforce de choisir et réserver bien en amont les concerts qui me plaisent, pour ne pas être prise de court à la dernière minute.

En cas de déplacement culturel, je mets une annonce de covoiturage dans mon entourage ou mon voisinage : c'est toujours très sympathique.

Retour à l'accueil