Contexte : La France produit du miel depuis toujours. Mais aujourd'hui, les apiculteurs français produisent moitié moins de miel qu'en 1995, à cause de la disparition des colonies d'abeilles. En cause : les produits chimiques, qui entrainent la raréfaction des fleurs, et qui empoisonnent les abeilles.

Des miels américains et asiatiques, beaucoup moins chers et de bien moins bonne qualité, envahissent le marché français. Résultat : 60% du miel vendu en France en 2017 est importé.

Le - pour la planète : Ces miels viennent de loin. Et les apiculteurs asiatiques exportateurs ont généralisé des pratiques préjudiciable à la qualité du miel et à la santé des abeilles : congélation, nourrissage artificiel, récolte avant maturation puis séchage artificiel, voire mélange avec du sirop de sucre ou dilution dans de l'eau.

Le geste TE : Faire attention à la provenance du miel.

Comment : La production européenne, protégée par des normes, reste globalement acceptable. Mais il est beaucoup plus intéressant de partir à la découverte des miels locaux et artisanaux, qu'ils proviennent de nos montagnes ou des lieux de vacances (des bons souvenirs pour l'année).

Pour ceux qui auraient envie, il est possible de se former pour avoir sa propre ruche.

Retour à l'accueil