Je participe au Vide-Grenier

Contexte : Avec la crise et la nécessité pour les familles ou les associations de trouver des sous, les vide-grenier se sont beaucoup développés ces 15 dernières années.

Le - pour la planète : est un +. Car tout ce qui est vendu d'occasion ne génère aucun gaz à effet de serre supplémentaire (sauf le transport).

Le geste TE : Fréquenter les vide-grenier organisés sur son territoire, et participer parfois à l'offre en devenant vendeur.

Comment : D'abord, j'extrais de mon bric-à-brac des choses encore utiles ou jolies, mais dont je ne me sers plus ou que je ne regarde plus. Puis je me renseigne pour trouver un vide-grenier non loin de chez moi. Je convaincs une copine de faire de même. Le jour dit, je me lève tôt, et on y va ensemble.

Réglementation : la loi nous autorise à vendre nos affaires d'occasion sans le déclarer, deux fois par an.

Calendrier : les vide-grenier sont plutôt organisés au printemps ou à l'automne.

Ne pas espérer faire fortune : le principe étant de recycler ce dont on ne sert plus, pour faire sa transition !

Retour à l'accueil