L'Overshoot day :-(

Contexte : "Un crédit nous engage, il doit être remboursé. Vérifions nos capacités de remboursement avant de nous engager".

Cette petite morale bancaire peut s'appliquer à tous aujourd'hui : l'Overshoot day ("jour du dépassement") 2017 est le jour à partir duquel nous vivons sur le crédit de la terre. L'humanité a consommé l'intégralité des ressources renouvelable disponible pour l'année, et ce qu'elle consommera demain, jusqu'au dernier jour de l'année, ne pourra plus être compensé. Autrement dit, nous vivons dès demain à crédit, sans avoir les capacités de remboursement nécessaires pour garder notre planète en bon état de marche, jusqu'au 31 décembre prochain. Et beaucoup plus tard si nous considérons le crédit non remboursé des années précédentes.

Le - pour la planète : Nous "usons" ainsi la terre depuis la fin des années 60. En 1970, l'Overshoot day a eu lieu le 23 décembre : il manquait alors quelques jours seulement pour que la nature puisse compenser les prélèvements et dégradations humains. En 2017, la date du 2 août précède de 6 jours celle de 2016, en dépit de tous les engagements pris, notamment à la COP 21.

Le geste TE : Se sentir en partie responsable, et agir en conséquence.

Comment : Par exemple, en suivant les préconisations de ce blog.

Il existe de très nombreux autres engagements possibles. Nous pouvons soutenir davantage les organisations qui agissent collectivement en faveur de l'environnement, en plus de notre engagement personnel au quotidien. C'est d'une remise en question de notre mode de vie qu'il s'agit.

Agir pour l'environnement

WWF

Fondation Nicolas Hulot

Retour à l'accueil