Contexte : Le nombre de vélos vendus en France chaque année dépasse de loin le nombre de voitures vendues. La grande majorité sert au loisir et au sport, mais la proportion de vélos acquis pour la mobilité (VAE, vélos de ville ou pliants) s’accroît chaque année.

Le - pour la planète : Le vélo aura une place de plus en plus grande dans la mobilité décarbonée.

Malheureusement, beaucoup de français renoncent car ils craignent pour leur sécurité. On est encore bien loin d'un mode de transport de masse.

Le geste TE : Accorder une attention croissante aux vélos que l'on côtoie dans la rue ou sur la route lorsqu'on est en voiture.

Comment :  Je respecte davantage les distances de sécurité, notamment lorsque je double un vélo sur la route. En ville, je traque les vélos dans mes rétroviseurs et je respecte les 30km/h.

Nos amis québécois ont des idées pour partager la route et mettre les cyclistes plus en sécurité.

Les cyclistes manifestent régulièrement contre les dangers de la route pour les vélos, ce qui devrait amener tous les automobilistes à réfléchir.

Un peu partout se construisent des autoroutes pour vélos, à l'image de ce qu'il se fait depuis longtemps dans le nord de l'Europe.

 

Auto & vélo = respect
Retour à l'accueil