écogeste à imaginer pour efficacement agir aprèsle confinement :)

Contexte : Si la finance et les multinationales sont si dynamiques, c'est parce qu'elles disposent de la confiance des banques, sur des critères de rentabilité monétaires, et non d'efficacité écologique.

Le - pour la planète : Sont financés en priorité les secteurs les plus largement responsables de la crise climatique, connus pour leur extrême rentabilité et l'absence de risque financier associé. Le risque environnemental n'est que très peu pris en compte.

Le geste TE : Choisir des placements dits "d'impact", qui soutiennent les investissements locaux à forte composante environnementale.

Comment : Il n'est pas nécessaire d'être fortuné, mais il s'agit de placements, le plus souvent, à moyen ou long terme.

Au Crédit Coopératif, on peut choisir parmi plusieurs offres d'épargne engagée.

L'association Terre de liens propose de placer son épargne en souscrivant des actions qui servent à acheter des terres agricoles pour des nouveaux projets locaux d'agriculture Bio.

Énergie Partagée nous permet d'investir dans des projets de production d'énergie renouvelable. Associé à la Nef, ils ont lancé l'opération Épargnons le climat, qui permet de flécher son épargne vers la production d'énergie renouvelable locale.

Toutes ces bonnes pratiques viennent d'inspirer le gouvernement pour le lancement du label Greenfin, qui marque désormais tous les placements favorables à la transition. Il est temps !

Retour à l'accueil